Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 juillet 2008

Nous sommes vraiment dans le brouillard

Les DSI sont des homo informaticus à quatre pieds. Le premier pour gérer la DSI, comme un manager dirige sa business unit. Le deuxième pour gérer les relations avec les directions métier et la direction générale de l’entreprise. Le troisième pied sert à piloter les relations avec les fournisseurs et le quatrième à optimiser les technologies au service des utilisateurs et des clients finaux. Ces quatre univers ont chacun leur logique propre : logique de gestion d’entreprise, de gouvernance, de client-fournisseur, d’innovation. Dans un monde idéal, le DSI a une visibilité dans chacun de ces domaines de sorte que l’ensemble soit cohérent. Sans que le système d’information ne devienne bancal parce qu’un pied est fragile…

(lire la suite dans le numéro 7 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)