Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 novembre 2009

Métiers d’avenir

sehiaud-metier.jpg

Dans un précédent article, j’ai abordé la délicate question de la gestion des compétences, avec les métiers dont la DSI devrait être pourvue. Il y en a deux autres dont j’ai un besoin impératif mais dont je pressens qu’il ne serait pas « politiquement correct » d’exiger que la DRH me fournisse les compétences correspondantes. Ces deux métiers, à mon avis fort utiles, sont les suivants : exorciste de coût de possession et tueurs à gages d’applicatifs obsolètes. Le premier a un rôle déterminant, celui « d’exorciser » les directions métiers, la direction financière et une bonne partie des équipes de la DSI de la sale habitude inculquée depuis plusieurs années : ramener tout à des chiffres et des retours sur investissement pour lesquels l’énergie dépensée serait mieux utilisée à fiabiliser la gestion de projets.

Lire la suite dans le numéro 30 de la revue Best Practices Systèmes d'Information

 

 

Les commentaires sont fermés.