Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 mars 2010

Une pression, Une !

sehiaud-lettre.jpg- Mon cher, Séhiaud, pouvez-vous passer me voir ? Dès que possible…
Oh, que je n’aime pas ça ! D’abord parce que, en général, lorsque le PDG, Pierre-Henri Sapert-Bocoup, veut me rencontrer, il confie à son assistante la tâche de fixer un créneau horaire. Il ne m’appelle directement qu’en cas de problème. La dernière fois, c’était quand son WhiteSherry (ne cherchez pas, c’est du matériel ouzbek contrefait, mais c’est pas cher) est tombé en panne. Ensuite, s’il me donne du « Mon cher Séhiaud », c’est plutôt mauvais signe. Enfin, je ne m’y trompe pas : « Dès que possible » signifie « vous devriez déjà être là » !

Il suffira de voir sa tête lorsque je rentrerai dans son bureau… J’ai vu : c’est la tête des mauvais jours.
- Lisez cela, me dit-il.
J’imagine qu’il s’agit d’une lettre de démission qu’il me demande de valider avant de la signer puis de m’en aller voir si Pôle Emploi a un job pour moi. Mais non...

(Lire la suite dans le numéro 40 de la revue Best Practices Systèmes d'Information).

Les commentaires sont fermés.