Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 avril 2015

Les métiers improbables de la DSI

sehiaud-croque.jpgCroque mort de cycle de vie applicatif. Le cycle de vie applicatif n'est pas éternel. Une fois que l'on a mené à bien toutes les tâches (gestion des exigences, modélisation, développement, tests, gestion de configuration, du changement, du portefeuille de projets, de l'assurance qualité et de la performance des applications), le cycle de vie est terminé et il convient de l'enterrer. Mission accomplie. Mais est-on sûr de n'avoir rien oublié ? Autrement dit, le cycle de vie ne recèle-t-il pas des fonctions qui bougent encore et qu'il conviendrait de réveiller ? Le croque-mort de cycle de vie applicatif s'assure que celui-ci est bien achevé et que l'on peut passer au suivant.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.