Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 novembre 2008

Transparence

Ça y est ! La direction générale, appuyée par son allié objectif notre bien-aimé directeur financier, Goldman Birstern, nous a demandé davantage de transparence. Crise oblige, m’a-t-on indiqué lors du dernier comité de direction consacré aux perspectives 2009. Et les perspectives ne sont pas bonnes... Déjà que beaucoup de directions générales dégainent leurs plans d’économies à la simple évocation d’un possible excès de faiblesse du marché, dès que le mot « récession » se retrouve à la Une de tous les journaux, c’est le sauve-qui-peut à tous les étages ! Les actionnaires risquent de se révolter, les salariés de réclamer des augmentations de salaire pour conserver leur pouvoir d’achat, les clients d’aller voir ailleurs, les partenaires de traîner les pieds et les sous-traitants de mettre la clé sous la porte…

(Lire la suite dans le numéro 13 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

12 novembre 2008

DSI comme... Défaisance du Système d’Information

« Les performances passées ne préjugent pas des performances futures » : cette phrase, on peut la lire, en très petits caractères, dans quasiment tous les documents concoctés par nos amis banquiers lorsqu’il s’agit de nous vendre des produits qui, on s’en doute, vont générer des intérêts plus que confortables, du moins si l’on en croit leur argumentaire commercial. Bienheureux les financiers ! Ils nous étonneront toujours dès lors qu’il s’agit de se dégager de leurs responsabilités lorsque surviennent des catastrophes. L’actualité nous le montre tous les jours. Imaginons, ne serait-ce qu’un instant, que l’on puisse en faire autant avec nos systèmes d’information. Je me verrais bien indiquer, au moment de la livraison de notre nouveau système de reporting pour la direction financière, que la DSI n’est responsable de rien si les performances se dégradent.

(Lire la suite dans le numéro 12 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

03 novembre 2008

Presse qui peut !

Un ami journaliste (eh bien oui ! il m’arrive d’avoir de mauvaises fréquentations) m’a transmis une information intéressante sur le monde de la presse et ses pratiques. Je m’empresse de le préciser : cela ne concerne pas la France mais les autres pays. Le mail reçu est signé par un responsable des relations publiques britannique, agissant pour le compte d’un grand constructeur informatique (allez, je balance : c’est Toshiba) et dit ceci : « Nous vous prions d’accepter toutes nos excuses pour le mail que nous vous avons adressé hier, et dans lequel nous vous proposions de recevoir un disque dur externe en échange d’une insertion dans vos colonnes…

(Lire la suite dans le numéro 12 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)