Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 janvier 2009

DSI de l’année, je passe mon tour !

Ouf, je l’ai encore échappé belle ! Je n’ai pas été désigné « DSI de l’année ». Certains courent après ce genre de lauriers (et ne les ont jamais…), mais pas moi. Imaginez donc les ennuis qui s’abattent sur vous dès que vous avez quitté la scène avec votre trophée, au mieux un bout de papier imprimé sur une laser poussive, au pire un bon kilo de métal ou de verre dont vous ne savez que faire et qui vous encombre toute la soirée. C’est vrai que la photo dans le journal, c’est très classe, ça permet d’arroser tous les anciens de la famille pour leur montrer que « le petit a réussi ». Mais, très vite, c’est le début des quolibets. On trouve les moins méchants qui lancent des « tu parais plus mince sur la photo » ou des « alors, ça aide pour draguer d’être DSI de l’année ? ».

(Lire la suite dans le numéro 17 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

19 janvier 2009

On solde !

C’est la période des soldes. Une période très intéressante, pas seulement pour le consommateur moyen qui peut ainsi alléger son porte-monnaie. Mais aussi pour nous, DSI. Les commerciaux des SSII que j’ai reçus récemment seraient-ils devenus nerveux ? Probablement, et leurs patrons le sont également. D’autant qu’il se dit que sur les dix premières SSII françaises, sept ont prévu pour les prochains mois des plans de réduction de leurs dépenses.
On imagine le dilemme de nos chers fournisseurs qui ont largement recruté ces dernières années…

(Lire la suite dans le numéro 17 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

05 janvier 2009

Dîner de CON

A cette heure tardive (il était dix-neuf heures trente, heure où la plupart des salariés de Moudelab & Flouze Industries sont déjà partis), j’allais éteindre mon micro-ordinateur et vérifie une dernière fois mes e-mails. L’un porte la mention « Urgent » et provient de l’assistante de Sapert-Bocoup, celle qui a des grandes oreilles : « Merci d’appeler PHSB ASAP. » Je l’appelle immédiatement. On ne sait jamais…
- Je souhaite vous inviter à dîner chez moi, demain.
Bigre ! Une promotion ? Lorsque votre PDG vous invite à un dîner privé, il n’y a aucun doute, il y a de la promotion dans l’air.
- Vous êtes libre, bien entendu, je vous présenterai mon épouse et nous pourrons disserter tranquillement. Je compte sur votre discrétion, vous comprenez, cela pourrait être mal pris par d’autres collaborateurs moins méritants.
Tranquillement ? Il n’y a plus aucun doute : c’est la promotion qui m’attend !

(Lire la suite dans le numéro 16 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)