Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 janvier 2010

2010 : chance, réussite, argent… et bla-bla, etc.

sehiaud-belier.jpg« 2010 sera différent de 2009. » On dirait une parole creuse de voyant (pléonasme). Justement, pourquoi n'y-a-t-il pas de voyants et d'horoscopes dans nos métiers ? Cela nous serait bien utile. Je vous propose, en exclusivité, l'horoscope du DSI pour débuter cette année 2010. Avec une précision : les textes suivants sont issus de vrais horoscopes. Je n'ai rien modifié, pas un mot, pas une virgule, et je parie avec vous que, comme moi, vous identifierez des situations vécues. J'ai quand même ajouté quelques commentaires, je ne peux m'en empêcher ! Et vous aurez économisé le prix d'une consultation surtaxée auprès d'un escroc, pardon, d'un médium-tireur de cartes (perforées).

Bélier

« Vous avez le vent en poupe si vous décidez de lancer un projet, votre créativité est favorisée, il vous sera plus facile d'entreprendre en ce sens. N'hésitez pas, exprimez vous, vous serez reçu cinq sur cinq ! Vous êtes en haut de la vague jupitérienne, profitez en pour parler de vos revendications, vous aurez l'aplomb nécessaire en étant tout simplement vous-même. Votre vie professionnelle s'annonce plus dynamique, c'est le moment de parler de votre statut à vos

supérieurs, de chercher des appuis utiles. Vous ne ferez pas cavalier seul cette année, c'est le moment de chercher des collaborations, de vous associer, de contracter des partenariats, d'aller au-devant des autres. Vos intérêts s'harmonisent avec votre entourage, c'est le moment de chercher la conciliation, la collaboration et d'arrondir les angles. Tout ce qui est relatif à des signatures de contrat est particulièrement favorisé. »

Même si j'ai le vent en poupe, je vais remballer ma créativité. Je ne suis pas sûr d'être « reçu cinq sur cinq », surtout si j'annonce à mon PDG que, comme je suis « en haut de la vague jupitérienne », il doit m'accorder tout ce que je demande. Mes « intérêts s'harmonisent avec ceux de mon entourage » : une bonne nouvelle ? Pas sûr, je préférerais que ce soit l'inverse...

(Lire la suite dans le numéro 37 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

 

Les commentaires sont fermés.