Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 septembre 2010

Les SI à la manière de San-Antonio

san-a.jpgLes DSI de ma génération connaissent très certainement les romans de San-Antonio, du nom du personnage créé par le regretté Frédéric Dard, l'un des écrivains les plus prolifiques (et les plus vendus) du XXème siècle., disparu il y a tout juste dix ans. Les titres de ses romans sont toujours très imagés. Et, si l'on n'y réfléchit bien, ne sont pas sans rapport avec les situations que nous connaissons dans notre vie quotidienne de DSI. En voici quelques-uns, avec une traduction libre de ce que pourrait être le sujet d'un roman écrit par un DSI et titrés à la manière de San-Antonio.

  • Réglez-lui son compte ! : un DAF prend le pouvoir dans l'entreprise et exige que le DSI lui soit rattaché.
  • Du plomb dans les tripes : la suite du précédent, dans lequel le DSI se défend violemment contre sa perte de pouvoir.
  • Descendez-le à la prochaine : la suite de l'épisode précédent, dans lequel le DAF n'a pas dit son dernier mot...
  • Bas les pattes ! : un auditeur externe envoyé par la direction générale se met en tête de regarder de près pourquoi la DSI dépense trop...
  • Deuil express : un projet qui était pourtant bien parti se trouve enlisé pour des raisons mystérieuses.
  • J'ai bien l'honneur de vous buter : une sombre histoire de réversibilité dans un contrat d'infogérance.
  • C'est mort et ça ne sait pas : un DSI part à la recherche d'applications fantômes que personne n'utilise.
  • Du mouron à se faire : l'histoire dramatique d'un DSI qui n'a pas réussi à faire passer son budget.
  • Fais gaffe à tes os : un DSI se voit coiffé d'un supérieur hiérarchique qui a le titre de CIO Corporate.
  • Ça tourne au vinaigre : l'histoire d'un intégrateur qui croyait se faire du beurre sur le dos d'un DSI et des utilisateurs qui se sont révélés finauds.
  • Au suivant de ces messieurs : un huis-clos dans lequel la DSI d'une organisation publique dépouille un appel d'offres et ses annexes.
  • La Tombola des voyous : l'histoire d'une négociation budgétaire particulièrement musclée.
  • Prenez-en de la graine : un DSI complètement fou a appris par cœur les 50 premiers numéros de la revue Best Practices Systèmes d'Information pour briller en Société.
  • On t'enverra du monde : le palpitant récit d'un contrat offshore.
  • Le Loup habillé en grand-mère : des commerciaux de SAP et d'Oracle, complices d'un jour, échafaudent un plan pour duper un DSI.
  • N'en jetez plus! : un DSI se débat avec ses clients internes pour limiter leur boulimie de projets.
  • On liquide et on s'en va : l'histoire d'un DSI embarqué dans une aventure d'infogérance.
  • Le Trouillomètre à zéro : les dernières heures d'un projet avant la mise en production en big bang.
  • Faites chauffer la colle : suite de l'épisode précédent, le big bang n'étant finalement pas une bonne idée...
  • Circulez ! Y'a rien à voir : les premiers d'un nouveau contrôleur de gestion au sein d'une DSI particulièrement discrète.
  • Les morues se dessalent : la nouvelle application pour la direction de la communication a enfin été plébiscitée...
  • Valsez, pouffiasses : suite de l'épisode précédent, la direction de la communication insiste pour avoir une V2...
  • Ça baigne dans le béton : un DSI se démène pour abandonner ses mainframes.
  • Baisse la pression, tu me les gonfles! : l'histoire d'un DSI qui ne parvient jamais à expliquer à son DG les arcanes du système d'information.
  • Renifle, c'est de la vraie : un DSI abandonne l'Open Source pour revenir à des solutions propriétaires.
  • Têtes et sacs de nœud : les tribulations d'un DSI face à un consortium de SSII qui ont gagné son dernier appel d'offres de TMA.
  • T'assieds pas sur le compte-gouttes : un DSI a mis en œuvre un fabuleux tableau de bord pour mesurer la performance du SI.
  • Lâche-le, il tiendra tout seul : un DSI anxieux s'aperçoit que le système d'information fonctionne très bien, voire mieux, s'il délègue une partie de ses tâches.
  • Tire-m'en deux, c'est pour offrir : une banale histoire de négociation commerciale sur des licences logicielles.
  • Ne meurs pas, on a du monde : un DSI fait sa première intervention au cours d'une assemblée générale d'actionnaires.
  • J'ai essayé : on peut ! : un DSI est parvenu à faire accepter ses propres clauses contractuelles à Microsoft en moins de quinze jours.
  • Va donc m'attendre chez Plumeau : un DSI a rêvé de devenir consultant, mais ses prospects ne reconnaissent pas vraiment ses compétences...

 

 

 

06:51 Publié dans Not'métier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.