Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 septembre 2011

Les métiers improbables de la DSI

sehiaud-verbalisateur.jpgVerbalisateur d'écarts de conduite de projet. Le code de la route de la conduite de projet, tous les DSI en rêvent. Interdiction de développer trop vite (pas plus de 130 lignes de code à l'heure sur les autoroutes de l'information), défense de doubler les délais et les coûts sans que les clignotants ne soient au rouge, interdiction de tourner à gauche si le maître d'ouvrage veut tourner à droite... Toutes ces règles ne servent à rien s'ils n'y a pas de sanctions. Le verbalisateur d'écarts de conduite de projet est là pour remettre tout le monde sur les rails qui, comme on le sait, sont plus sécurisés que les routes, fussent-elles pavées de bonnes intentions. Il a par exemple le pouvoir d'enlever des points de fonction, ce qui oblige le développeur à refaire le travail. Dans la DSI, ce métier est évidemment mal considéré. On a même vu les slogans hostiles « Mort aux VECP » écrits dans les toilettes de certaines DSI.

Les commentaires sont fermés.