Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 septembre 2010

Les experts à Armonk

ibmemployee.jpgChez IBM, ils sont très forts et très désintéressés. Ils ont dans leur département marketing, au siège social d’Armonk, des talents qu’ils doivent absolument conserver. Leurs experts en marketing ont ainsi eu une idée géniale en matière de communication : transformer un non-événement en évènement planétaire. IBM a ainsi diffusé, en juin dernier, un communiqué dans lequel il est écrit : « Les employés d’IBM ont consacré ces cinq dernières années plus de dix millions d’heures en bénévolat. » Là, on dit bravo ! C’est pas chez nous que l’on constaterait un tel désintéressement. Mais de quoi s’agit-il ? « Depuis le lancement de notre communauté On demand, 150 000 IBMers ont contribué pour plus de dix millions d’heures dans soixante-dix pays. »

Effectuons donc un calcul simple : dix millions d’heures pour 150 000 personnes, cela nous fait 66,66 heures par personne, sur cinq ans. Pour un an, on obtient 13,33 heures. Ne soyons pas mesquins et arrondissons à 14 heures par personne et par an. Cela nous fait environ seize minutes par semaine. Soyons magnanimes et intégrons cinq semaines de congés, on obtient environ 18 minutes par semaine. Moins de quatre minutes par jour… Soit l’équivalent d’un trajet en ascenseur (sauf pour les tours de plus de trente étages), ou un aller-retour à la machine à café (sans consommer) ou le temps de boot d’un PC ou d’un smartphone sous Windows. Et que fait-on avec ça ? Un événement planétaire ! À ce compte-là, dans ma DSI, nous avons des milliers d’heures de « bénévolat », vu le temps que mes équipes passent à des tâches qui n’ont rien à voir avec leur mission (...).

(Lire la suite dans le n° 51 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

09:10 Publié dans Not'métier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.