Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 octobre 2010

Ca matche, les gars ?

sehiaud-pattern.jpgJ'ai eu le plaisir (ou le malheur, ca dépend) d'assister à une présentation commerciale faite par un grand fournisseur du marché. En général, on comprend ce qui est dit, malgré les multiples sigles employés. Nous sommes en effet habitués et utilisons nous-mêmes (quand nous ne les créons pas directement pour impressionner nos utilisateurs...). A un moment, au milieu de la présentation, l'ingénieur avant-ventes, sans doute tout droit sorti d'une réunion de « piqûre de rappel pour inoculer les bons messages à ces pigeons de clients », nous sort la phrase suivante : « Il faut matcher pour bridger le gap des patterns. »

J'ai eu beau regarder le slide projeté, je n'ai rien compris. Il aurait pu mélanger les mots, style "bridger les patterns pour matcher les gaps" que nous n'aurions pas davantage compris son propos. Dans la salle, personne n'a eu le courage de demander à notre interlocuteur de reformuler son message. Si quelqu'un s'y était risqué, nous serions sans doute repartis pour un tour de slides tout aussi incompréhensible. Je n'imagine pas expliquant à mon DG que sa stratégie doit être modifiée « afin de matcher pour bridger le gap des patterns. ». Il me répondra certainement qu'il me verrait bien matcher mes compétences chez Pôle emploi pour bridger mon déficit d'implication avec les patterns stratégiques de l'entreprise. Il faudra quand même que j'essaie de balancer une telle phrase, lors du prochain comité de pilotage, histoire de dérider l'atmosphère et de repérer ceux qui suivent... Si personne ne réagit, ce sera le signe que tout le monde se fiche de ce que je peux raconter à mes équipes... Quel métier !

 

12:31 Publié dans Not'métier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.