Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 mars 2009

T’as du Madoff ? J’ai du Satyam…

Notre patron, l’inamovible Pierre-Henri Sapert-Bocoup, se lamente de plus en plus. Non pas, pour une fois, à cause du système d’information qu’il ne trouve pas assez à son goût. Mais parce qu’il a eu le malheur de placer ses quelques (!) économies au Luxembourg, dans un établissement qui lui a garanti une rémunération record et régulière de près de 10 % par an. Et il est arrivé ce qui devait arriver, selon l’adage que tout le monde connaît mais que personne n’applique : « Si c’est trop beau pour être vrai, c’est que c’est trop beau pour être vrai ! ». Il a tout perdu, ignorant que toutes ses économies avaient été placées chez l’honorable Bernard Madoff. Notre bien-aimé PDG a donc fait une croix, selon les mauvaises langues, sur quelques centaines de milliers d’euros. Passons sur ce que nous aurions pu réaliser, à la DSI, avec une somme pareille. Non pas un nouveau système ERP (c’est juste le prix d’un bout de licence…) mais au moins un petit ravalement de quelques applications vieillissantes. Toujours est-il que l’ambiance, au comité de direction est plombée…

(Lire la suite dans le numéro 22 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

16 mars 2009

Green de peur

Tout comme les crises qui surviennent tous les cinq à dix ans, les bulles, elles aussi, gonflent tous les cinq à dix ans. D’ailleurs, les deux sont liées… Les premières aident les secondes à se dégonfler. à l’heure actuelle, nous avons de la chance : nous en avons deux pour le prix d’une ! La première, c’est la bulle des réseaux sociaux. Que ne nous rabâche-t-on pas avec ces réseaux sociaux !
- T’es sur Viadeo, LinkedIn ou Facebook ? Et Twitter, t’as testé ? m’a demandé dernièrement notre directeur marketing, qui, il est vrai, a quelque temps libre pour faire du relationnel. Quand un système informatique est planté, ça se voit tout de suite, quand un système marketing se plante, non seulement cela ne se voit pas, mais on pense tout de suite qu’il s’agit d’un sursaut de créativité qui ne demande qu’à éclore…
- Ben non, je suis en plein dans le schéma directeur SI, alors les réseaux sociaux, on verra ça plus tard. Un jour…
- T’es malade ! me rétorque notre bien-aimé directeur marketing, c’est l’avenir, tout le monde y est, surtout tes informaticiens…
Ah ! c’est donc ça…

(Lire la suite dans le numéro 21 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

02 mars 2009

Obama SI

Comme beaucoup, j’ai regardé la cérémonie d’investiture d’Obama. Et comme beaucoup aussi, j’ai eu tendance à m’assoupir sur mon canapé… Dans mon demi-sommeil, il m’a semblé pourtant que le Président américain n’a parlé que des systèmes d’information. Et même d’emblée, car les premiers mots de son discours ont sonné comme celui d’un nouveau DSI, arrivant le premier jour devant le comité de direction de son nouvel employeur : « Je suis ici devant vous aujourd’hui, humble devant la tâche qui m’attend. Je vous remercie pour la confiance que vous m’avez manifestée, conscient des sacrifices de nos ancêtres. » Bon, la dernière partie de la phrase, il vaut mieux éviter de la prononcer, surtout si le DSI qui vous a précédé a été viré manu militari !

(Lire la suite dans le numéro 20 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)