Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 juillet 2010

Les métiers improbables

sehiaud-vice.jpgObsédé du vice caché. Souvent juriste de formation, avec une expérience dans le monde des produits de grande consommation, il est persuadé que les logiciels, comme les produits matériels, sont truffés de vices cachés qui font courir des risques élevés au système d'information. Sa quête le conduit à traquer le moindre bogue au sein de mégabits de données. Les éditeurs accusent très souvent les obsédés du vice caché de harcèlement et de viol de leur propriété intellectuelle.

 

22 juillet 2010

Les métiers improbables

sehiaudwhitepaper.jpgColorieur de livre blanc. Les fournisseurs nous abreuvent de livres blancs. Sur tout et n'importe quoi. Mais pourquoi n'ont-ils jamais eu l'idée d'introduire un peu de créativité dans le choix des couleurs ? On aimerait, par exemple, avoir un livre bleu ciel sur le Cloud Computing, un livre noir sur la sécurité, un livre jaune pâle sur des concepts fumeux, ou un livre violet sur la virtualisation. Et pourquoi pas un livre arc-en-ciel sur le pilotage de la DSI (parce qu'on en voit de toutes les couleurs, bien sûr...) ? Le colorieur de livre blanc a pour mission de personnaliser tous ces contenus, en restant toutefois dans des limites raisonnables : les coloriages multicolores dignes d'une classe de maternelle n'ont pas droit de cité.

 

11 juin 2010

Les métiers improbables de la DSI

Corruption.JPGChef de la brigade anti-corruption de mémoire - Ce chef d'équipe a un rôle essentiel dans la bonne marche du système d'information. Il est intraitable sur tout ce qui peut altérer le fonctionnement des serveurs. Il travaille en étroite liaison avec les équipes de développement et d'exploitation. Il va de soi que le chef de la brigade anti-corruption de mémoire est l'un des mieux payé parmi les collaborateurs de la DSI, pour éviter qu'il ne devienne ripou à la solde de développeurs peu scrupuleux. L'intégrité du Chef de la brigade anti-corruption de mémoire va très loin : il doit être capable de refuser même les enveloppes budgétaires.

 

06 mai 2010

Les métiers improbables de la DSI

PB250187.jpgGénéral de Goal - Il dispose d’une autorité naturelle pour imposer ses décisions : vérifier que les objectifs stratégiques des projets sont scrupuleusement respectés. Bref, il combat la « chienlit » issue de la confrontation de personnalités différentes dans la DSI et qui mettent à feu et à sang de nombreux quartiers fonctionnels. Son autorité est souvent contestée, notamment par les développeurs les plus jeunes et chevelus.

05 mai 2010

Les métiers improbables de la DSI

TestDSC07514_x.jpgeur de descente en décharge - Il est l’alter ego du testeur de montée en charge qui vérifie qu’un système tient bon lorsque son utilisation augmente. Le testeur de descente en décharge vérifie que lorsqu’une application perd une partie de ses utilisateurs, de façon temporaire ou définitive, il ne se produit pas d’effets indésirables. Parmi ceux-ci : un temps de réponse trop rapide, ou des performances idéales. Ce qui créerait un choc parmi les utilisateurs et les informaticiens, vraiment peu habitués, pour la plupart, à rencontrer de tels effets.

15 mars 2010

Les métiers improbables de la DSI

sehiaud-colle.jpgDécolleur d'adhérence applicative. Son rôle est d'étudier tous les liens entre les applications afin que chaque changement dans l'une d'entre elles ne produisent pas des effets pervers sur les autres, tels que ballonnements (l'application gonfle sans raison) maux de tête (l'application refuse de fonctionner quelques heures par mois), démangeaisons (les performances déclinent tant que l'on a pas appliqué la pommade du docteur Reboot), fièvres à répétition (des fonctionnalités s'activent mais personne ne comprend pourquoi), voire tumeurs plus graves (bogues cachés dans une application saine mais qu'une autre vient perturber).

 

04 février 2010

Les métiers improbables de la DSI

sehiaud-ponctuation.jpgVirguleur de points de fonction - La méthode des points de fonctions permet d'évaluer les systèmes d'information en termes de richesse fonctionnelle livrée à l'utilisateur. Et tous les écrivains le savent : la ponctuation est fondamentale pour faire ressortir le sens d'un texte. Le rôle du virguleur de points de fonction consiste précisément à ponctuer les projets pour donner une cohérence d'ensemble. Ni trop peu, ni trop de fonctionnalités, telle est sa mission : séparer ce qui est important de ce qui l'est moins, introduire une respiration dans le déroulement des projets, distinguer les fonctionnalités comme on distingue les idées avec des virgules. Et, bien évidemment, savoir mettre un point final à un projet.

 

 

28 janvier 2010

Les métiers improbables mais indispensables de la DSI

sehiaud-poste.JPGFacteur clé de succès - Les coursiers d'antan et les employés de La Poste en mal de reconversion trouvent dans cette fonction une nouvelle voie professionnelle : le Facteur clé de succès arpente les couloirs de l'entreprise et visite, une à une, les directions métiers. Sa mission : identifier tous les éléments qui permettent de contribuer au succès des projets systèmes d'information. C'est un travail au quotidien qui ne nécessite toutefois pas l'usage d'une bicyclette... bien que le cycle de vie soit un élément important à prendre en compte dans les projets systèmes d'information !

 

31 décembre 2009

Les métiers improbables mais néanmoins indispensables de la DSI (suite)

sehiaud-metier2.jpgRémouleur de périphériques. Les réductions de coûts ont remis au goût du jour ce métier qui avait quasiment disparu. Sa mission est d'affûter les périphériques poussifs pour qu'ils soient plus efficaces. Ce job est toutefois à réservé aux personnes sobres : un rémouleur de périphériques ne doit jamais être plus bourré que les imprimantes dont il a la charge.

 

28 décembre 2009

Les métiers improbables mais néanmoins indispensables de la DSI (suite)

sehiaud-metier2.jpgBalayeur d'effets de seuil. L'informatique est ainsi faite : à un moment donné, un Zéro se transforme toujours en Un, et inversement. Les effets de seuil se retrouvent dans la plupart des applications. L'objectif du balayeur d'effets de seuil est d'atténuer.