Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 mars 2009

Obama SI

Comme beaucoup, j’ai regardé la cérémonie d’investiture d’Obama. Et comme beaucoup aussi, j’ai eu tendance à m’assoupir sur mon canapé… Dans mon demi-sommeil, il m’a semblé pourtant que le Président américain n’a parlé que des systèmes d’information. Et même d’emblée, car les premiers mots de son discours ont sonné comme celui d’un nouveau DSI, arrivant le premier jour devant le comité de direction de son nouvel employeur : « Je suis ici devant vous aujourd’hui, humble devant la tâche qui m’attend. Je vous remercie pour la confiance que vous m’avez manifestée, conscient des sacrifices de nos ancêtres. » Bon, la dernière partie de la phrase, il vaut mieux éviter de la prononcer, surtout si le DSI qui vous a précédé a été viré manu militari !

(Lire la suite dans le numéro 20 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

16 février 2009

Carré magique ou triangle des Bermudes ?

L’un de mes fournisseurs favoris est venu me rendre visite, non pas pour me vendre une nouvelle version de son produit, soutirer ma signature au bas d’un avenant contractuel ou m’amadouer avec un cadeau avant d’augmenter le tarif de la maintenance (ma collection de tapis de souris dépasse les deux mètres et j’ai au moins trois kilos de clés USB dans mon tiroir). Il vient au contraire pour m’annoncer une bonne nouvelle : « Nous sommes en haut à droite du carré magique de ForresGartData. »
Bigre !
- Et vous avez payé combien pour ça ?
Ma question n’a pas eu l’air de lui plaire. Sacrilège ! Oser insinuer qu’une relation commerciale entre un éditeur de logiciels et un cabinet d’études, qui serait banale, puisse influencer un classement qui fait autorité sur le marché !

(Lire la suite dans le numéro 19 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

Contes et mécomptes

Ouf, amis DSI, nous ne sommes plus seuls ! Les directeurs marketing sont dans la même galère que nous dès lors qu’il s’agit de démontrer à nos chères directions générales le ROI de nos actions respectives. Le numéro de janvier 2009 du mensuel Capital nous apprend en effet que « 75 % des directeurs marketing sont incapables de justifier leur action et avouent ne pas savoir si les opérations qu’ils mènent sont rentables », si l’on en croit une étude menée par un cabinet d’études, Coleman Parkes. Incapables de justifier ce qu’ils font et on les garde quand même dans l’entreprise ? J’imagine le dilemme d’un dirigeant d’entreprise qui a embauché une équipe de quatre directeurs marketing, qui sait que trois d’entre eux lui sont inutiles mais ne sait pas lequel est le bon…

(Lire la suite dans le numéro 19 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

02 février 2009

Récup’

Je me rends rarement dans les conférences organisées par les fournisseurs, les cabinets d’études ou la presse professionnelle, du moins ce qu’il en reste. Une ou deux fois par mois, c’est suffisant. S’il me fallait répondre à toutes les invitations que je reçois, je passerais plus de temps au dehors que dans mon bureau ! Même le plus petit des éditeurs de logiciels se doit de créer son « événementiel » autour de ses produits dont, il faut bien le dire, la plupart nous laissent complètement indifférents. Et, c’est sûr, mes chers collègues ne manqueraient pas de me reprocher de passer le plus gros de mon temps hors de l'entreprise, avec des arguments du style : « Au lieu de fanfaronner dans les cocktails ou de t’assoupir devant des slides marketing avec plein de morceaux de langue de bois dedans, tu ferais mieux de t’occuper de la qualité de service de l’informatique. » Ce n’est pas faux. D’autant que les sujets que l’on nous propose ne sont pas toujours passionnants…

(Lire la suite dans le numéro 18 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

27 janvier 2009

DSI de l’année, je passe mon tour !

Ouf, je l’ai encore échappé belle ! Je n’ai pas été désigné « DSI de l’année ». Certains courent après ce genre de lauriers (et ne les ont jamais…), mais pas moi. Imaginez donc les ennuis qui s’abattent sur vous dès que vous avez quitté la scène avec votre trophée, au mieux un bout de papier imprimé sur une laser poussive, au pire un bon kilo de métal ou de verre dont vous ne savez que faire et qui vous encombre toute la soirée. C’est vrai que la photo dans le journal, c’est très classe, ça permet d’arroser tous les anciens de la famille pour leur montrer que « le petit a réussi ». Mais, très vite, c’est le début des quolibets. On trouve les moins méchants qui lancent des « tu parais plus mince sur la photo » ou des « alors, ça aide pour draguer d’être DSI de l’année ? ».

(Lire la suite dans le numéro 17 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

19 janvier 2009

On solde !

C’est la période des soldes. Une période très intéressante, pas seulement pour le consommateur moyen qui peut ainsi alléger son porte-monnaie. Mais aussi pour nous, DSI. Les commerciaux des SSII que j’ai reçus récemment seraient-ils devenus nerveux ? Probablement, et leurs patrons le sont également. D’autant qu’il se dit que sur les dix premières SSII françaises, sept ont prévu pour les prochains mois des plans de réduction de leurs dépenses.
On imagine le dilemme de nos chers fournisseurs qui ont largement recruté ces dernières années…

(Lire la suite dans le numéro 17 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

05 janvier 2009

Dîner de CON

A cette heure tardive (il était dix-neuf heures trente, heure où la plupart des salariés de Moudelab & Flouze Industries sont déjà partis), j’allais éteindre mon micro-ordinateur et vérifie une dernière fois mes e-mails. L’un porte la mention « Urgent » et provient de l’assistante de Sapert-Bocoup, celle qui a des grandes oreilles : « Merci d’appeler PHSB ASAP. » Je l’appelle immédiatement. On ne sait jamais…
- Je souhaite vous inviter à dîner chez moi, demain.
Bigre ! Une promotion ? Lorsque votre PDG vous invite à un dîner privé, il n’y a aucun doute, il y a de la promotion dans l’air.
- Vous êtes libre, bien entendu, je vous présenterai mon épouse et nous pourrons disserter tranquillement. Je compte sur votre discrétion, vous comprenez, cela pourrait être mal pris par d’autres collaborateurs moins méritants.
Tranquillement ? Il n’y a plus aucun doute : c’est la promotion qui m’attend !

(Lire la suite dans le numéro 16 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

15 décembre 2008

Tu t’es vu quand t’es au Codir ?

Ca devait arriver. Mon boss m’a demandé de participer au comité de direction. Pierre-Henri Sapert-Bocoup, notre PDG, m’a fait le coup de l’alignement stratégique ! Vous savez, le concept que l’on trouve dans tous les journaux ou les ouvrages de management à dix balles, pour nous seriner que l’on doit être plus proche de la direction générale. Mais moi, je n’ai rien demandé ! On me fichait la paix jusqu’à présent : le système d’information est rodé, certes pas à l’état de l’art, mais les infrastructures tournent, les applications ne sont pas trop décalées par rapport à ce que les utilisateurs demandent, et j’ai une équipe étoffée pour faire l’essentiel du boulot. Pour le reste, je prends une SSII et je pressure les prix... La routine…

Me voilà donc propulsé au Codir !

(Lire la suite dans le numéro 15 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

01 décembre 2008

Ma valeur business dans ta gueule !

Une fois n’est pas coutume : cette chronique a été écrite par mon boss, Pierre-Henri Sapert-Bocoup, ci-devant PDG de Moudelab & Flouze Industries. J’ai enfin réussi à lui expliquer la création de valeur par le SI ! Ce ne fut par une mince affaire, mais il a tenu à raconter lui-même dans quelles circonstances…
« Et la lente caravane avançait toujours, accompagnée par letintement des clochettes, accrochées aux harnais des mules. La route déroulait ses méandres sur la morne lande de l’Est de la Drasnie. » J’aime consacrer, chaque jour, après le déjeuner, une quinzaine de minutes à lire des oeuvres de science-fiction. Je viens de commencer la lecture du vingt-et-unième chapitre de « La Tour des maléfices », le tome IV de la Belgariade, oeuvre de science fiction de David Eddings, lorsque Olivier Séhiaud, le directeur des systèmes d’information, s’annonce, via mon assistante.
- A quel sujet ?
- Le nouveau schéma directeur des systèmes d’information,
m’informe-t-elle.
- Ah ?
- Il dit que c’est le document que vous lui aviez demandé.
- Ah ?

(Lire la suite dans le numéro 14 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)

17 novembre 2008

Transparence

Ça y est ! La direction générale, appuyée par son allié objectif notre bien-aimé directeur financier, Goldman Birstern, nous a demandé davantage de transparence. Crise oblige, m’a-t-on indiqué lors du dernier comité de direction consacré aux perspectives 2009. Et les perspectives ne sont pas bonnes... Déjà que beaucoup de directions générales dégainent leurs plans d’économies à la simple évocation d’un possible excès de faiblesse du marché, dès que le mot « récession » se retrouve à la Une de tous les journaux, c’est le sauve-qui-peut à tous les étages ! Les actionnaires risquent de se révolter, les salariés de réclamer des augmentations de salaire pour conserver leur pouvoir d’achat, les clients d’aller voir ailleurs, les partenaires de traîner les pieds et les sous-traitants de mettre la clé sous la porte…

(Lire la suite dans le numéro 13 de la revue Best Practices Systèmes d'Information)